lundi 18 mai 2015

Unremembered Tome 1 : Inaccessible de Jessica Brody


Résumé : On a effacé sa mémoire, mais l'amour ne s'oublie pas.

Séra est retrouvée indemne dans les décombres d'un avion, sans aucun souvenir de sa vie passée. Zen, un inconnu, affirme être son petit ami et l'avoir sauvée d'un laboratoire secret.
Dans un futur proche où même les souvenirs peuvent être manipulés, Séra doit-elle lui faire confiance ?

Critique : Je remercie tout d'abord Babelio et les Editions Au diable Vauvert pour m'avoir fait découvrir ce livre.C'est un bon roman sentimental/science fiction pour ado. Séra, jeune fille de 16 ans est la seule survivante d'un crache d'avion, elle est retrouvée au milieu de l'océan flottant sur un débris. Mais quand les sauveteurs lui demande qui elle est et en qu'elle année nous sommes, seul un nombre sort de sa bouche : 1609. Malgré les recherches et les flashs infos sur toutes les chaînes, personne ne vient chercher Sera, personne ne semble la connaître et pourtant elle ne passe pas inaperçu avec sa beauté inégalée digne d'un Top Model. Elle sera finalement mise en famille d'accueil le temps que sa mémoire revienne... Mais un garçon semble la connaître, il connaît même l'existence du médaillon - information qui avait été tenue secrète par les médias. Un médaillon en forme de cœur avec l’inscription S + Z = 1609. Séra va bientôt s'apercevoir qu'elle n'est pas comme tout le monde, en effet elle résout des équations mathématiques de haut niveau, elle a une force hors du commun... Mais dans des gens sans scrupule vont bientôt la poursuivre et elle devra fuir... Qui est-elle ? D'où vient-elle ? Que veut dire l’inscription du médaillon ? Qui est ce garçon qui à l'air de la connaître si bien ? Qui sont ses poursuivants ? Une histoire qui sort de l'ordinaire, des personnages attachants même si au début les définitions données par Séra à chaque mot sont assez fatigantes. L'histoire nous tient en haleine jusqu'au bout, les révélations s'étalent petit à petit tout au long du roman jusqu'au chapitre final.  Le seul vrai reproche que j'aurai à faire, ce n'est ni sur l'histoire, ni sur la qualité d'écriture qui est plutôt bonne mais c'est surtout sur la correction des fautes car il y a beaucoup de coquilles : des mots manquants, des mots en trop, des mots qui ne sont pas à leur place, ... c'est très fatigant de relire plusieurs fois les phrases en cherchant ce qui ne va pas. Sinon, je lirai volontiers la suite de l'histoire !

Extrait : - Shakespeare avait de la chance, dis-je. Il est né à une époque avant les ordinateurs et les scanners cérébraux et les séquenceurs d'ADN. L'amour pouvait survivre parce que la technologie n'existait pas encore pour le réduire en cendres. La science n'était pas assez puissante pour détruire la vie des gens.

Bonne lecture !

2 commentaires:

  1. Bon je l'ai dans ma PAL mais je ne pense pas que je vais le lire tout de suite!

    RépondreSupprimer

Mon blog se nourrit de vos commentaires, alors n'hésitez surtout pas à lui donner à manger !!!
Merci à vous !