jeudi 29 mai 2014

Le sang des 7 Rois livre deux de Régis Goddyn

Le sang des 7 Rois livre deux de Régis GoddynRésumé : Tu n'es pas une fille, Rossa, tu es un miracle.
Fernest se pencha et cueillit une petite fleur qu'il lui glissa dans les cheveux.
- Pourquoi m'aimes-tu ?
- Je t'aime... parce que tu en as besoin.
Ce n'est pas une raison.
- Alors je t'aime parce que j'en ai besoin.
Rosa essaya de voir les voyageurs en contrebas. Ils étaient trop loin, et dissimulés par le relief. Elle ferma les yeux et sentit leur présence, leurs émotions, leurs douleurs et leurs peines. Elle s'écarta pour regarder Fernest, puis elle détourna le regard comme pour se mesurer au glacier, colossal nuage pétrifié sur le flanc de la crête.
Elle resta ainsi longuement avant de reprendre la parole.
- On ne m'a jamais aimée, Fernest.

Critique : Tout d'abord, point important il y a un résumé du livre précédent au début du roman, et ça m'a bien aidé à me remettre dans le bain car l'histoire est tout de même assez complexe... Idem, un glossaire et une liste des personnages à la fin du livre sans précieux pour la compréhension de certains termes du livre. On retrouve avec plaisir les personnages qui nous avions laissés dans le tome précédent : Orville et Pétrus qui se sont échappés sur un radeau de fortune de l'île du Goulet après l'arrivée d'une garnison et de nouveaux Gardiens mais aussi Rosa, Fernest, Ferand et les autres qui tentent de traverser le désert pour échapper à leurs poursuivants. Ce tome est une vaste course poursuite car tous les personnages cités plus haut tentent d'échapper à leur funeste destin, s'ils se font prendre : ils sont morts. Orville et Rosa découvre leurs pouvoirs au fur et à mesure de l'histoire, nous en apprenons un peu plus sur la vie de Pétrus et sur les sangs bleus en général. Les Gardiens ont mis la main sur l'île du Goulet et cherchent une mystérieuse épée qui serait caché sur celle-ci. Nous ne saurons toujours pas pourquoi les Gardiens ont autant besoin de la substance qu'ils arrachent des parois de l'île... Lothar, le général de la Garde, veut se créer une arme au sang bleu en bafouant toutes les règles et s'adonne à des massacres et des viols qui détruisent la population des 7 Royaumes. Un tome captivant, qui bouge beaucoup puisque nous suivons les protagonistes dans leur fuite respective. L'histoire s'intensifie et les secrets et intrigues se multiplient. Mon personnage préféré est Orville, j'aime beaucoup son tempérament et la façon qu'il a de tout planifier. Je reviens des Imaginales avec le tome 3 dédicacé par l'auteur, et j'ai hâte de le commencer ! Un livre de fantasy sans dragons, elfes et créatures magiques en tout genre mais qui ne gâche absolument rien à l'histoire !

Extrait : 
- Vois comme il est facile d'être brave dans un livre, Orville. Mais ici c'est la vraie vie ! Il faut que tu sois plus prudent ou il va t'arriver malheur ! Tes blessures sont sérieuses.
- N'aie crainte, Pétrus, je ne peux mourir maintenant alors que ma propre histoire n'est pas achevée.

Bonne lecture !

2 commentaires:

  1. Oh, je l'avais repéré aux Imaginales pour sa sublime couverture, mais je ne m'étais pas arrêtée dessus... Je regrette, maintenant, ta chronique est vraiment très chouette :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. J'avais déjà eu le premier au Imaginales 2013 !

      Supprimer

Mon blog se nourrit de vos commentaires, alors n'hésitez surtout pas à lui donner à manger !!!
Merci à vous !